All Things Spirits.

Visite de Jim Beam et Knob Creek dans le Kentucky !

Si vous vous lancez dans le spiritourisme, et particulièrement aux Etats-Unis, il est un Etat incontournable qui devrait absolument se trouver sur votre feuille de route : le Kentucky ! Si certains le connaissent surtout pour son poulet frit (hum hum…), pour notre part c’est évidemment son bourbon qui nous met l’eau à la bouche. D’ailleurs, il faut savoir qu’il y a dans cet Etat davantage de fûts de whiskey qu’il n’y a d’habitants et chevaux réunis, et l’American Stillhouse de Jim Beam y contribue évidemment en grande part (95% du bourbon mondial est produit dans le Kentucky, dont 50% chez Jim Beam). Aussi, nous avons eu la chance de pouvoir visiter sa distillerie cet été et on va vous raconter tout ça !

La distillerie Jim Beam se situe à Clermont, à environ 1h de route de Louisville. Par conséquent, si vous envisagez l’expérience, être motorisé est évidemment un plus, mais pas pour autant indispensable. Il existe en effet une compagnie, Mint Julep Tours, qui propose de vous y conduire, et plus globalement organise des tours dans les principales distilleries de l’Etat (Jim Beam donc, mais aussi Woodford Reserve, Maker’s Mark, Four Roses, ou encore Buffalo Trace par exemple). Nous avons pour notre part eu affaire à un certain Bob White, lequel a été tout simplement parfait. Bref, si tous les guides sont de sa trempe, on ne peut que vous recommander chaudement cette option !

Bref, revenons-en à nos moutons, à savoir la visite ! Une fois à Clermont, impossible de rater la distillerie. Un petit chemin vous conduit à l’American Stillhouse et son accueil, où se trouvait la distillerie historique (et dont l’une des portes originelles a été conservée dans le nouveau bâtiment), désormais également reconverti en boutique souvenir. Une fois pris en charge, on vous conduit dans une réplique fonctionnelle de la distillerie, à taille humaine disons. On ne voit donc que la partie émergée de l’immense iceberg mais, si cela peut paraître frustrant en premier lieu, ceci rend en réalité la visite beaucoup plus intelligible et interactive. On y détaille ainsi la production du mash, la fermentation et la distillation, et les visiteurs peuvent mettre la main à la pâte en manipulant les grains, en mélangeant le mash, etc. Bref, si vous n’avez jamais visité une distillerie, ça vous donne rapidement une vision précise et concrète de tout le process qui entoure cette passionnante activité.

Pour les plus avertis, la suite s’avère encore plus intéressante. On accède en effet à la chaîne d’embouteillage du délicieux Knob Creek Single Barrel (qui fait partie de Jim Beam donc) et on peut même y participer. Une bouteille vide vous est donnée, puis vous êtes invité à la rincer (avec du Knob Creek bien sûr), avant de la remettre sur sa chaîne où elle est remplie et étiquettée sous vos yeux. En bout de chaîne, celle-ci est scellée manuellement à la cire chaude et vous pouvez y apposer votre empreinte digitale avant qu’elle ne sèche. Et évidemment, vous pouvez ensuite acheter la bouteille en question à la fin de la visite :)

Après une visite du petit musée dédié à toutes sortes d’objets de la marque, et notamment des bouteilles et carafes très originales (e.g. un petit camion de pompier), le tour se termine par un dernier détour par l’un des 72 entrepôts (dont 27 à Clermont) où vieillissent des centaines de milliers de fûts des différentes marques du groupe (dont le n°13 000 000 !), avant la dégustation finale (via des distributeurs automatisés) de quelques un des ses produits : Jim Beam (toute la gamme) et Knob Creek évidemment, mais aussi Basil Hayden’s ou encore Booker’s.

Quelques datas et infos complémentaires sur Jim Beam pour conclure :

  • 500 gallons de mash sont nécessaires pour produire 53 gallons de whiskey
  • La fermentation dure 3 jours
  • 2 distillations sont réalisées : une première dans un alambic à colonne et l’autre dans un pot still
  • Le whiskey en sort à 62,5° (125 proof)
  • 200 gallons de mash sont versés dans l’alambic chaque minute (!)
  • 72 entrepôts pour stocker les différents fûts des marques du groupe (dont 27 à Clermont)
  • Chaque entrepôt contient 20 000 à 50 000 fûts
  • Pour un total de 1,8 million de fûts en cours de maturation (!)

Côté Knob Creek :

  • Le single barrel sort du fût à 65° (130 proof) environ et est descendu à 60° (120 proof) pour l’embouteillage (très peu d’eau utilisée donc)
  • Il est également possible, à l’instar de Jack Daniel’s, de sélectionner et acheter son fût entier de single barrel, chacun contenant 24 à 28 caisses en moyenne (x 6 bouteilles) ou 14 à 18 caisses sur les plus longues maturations (e.g. 14 ans), le tout à un prix situé entre 5k$ et 12k$ selon le nombre de caisses possibles