All Things Spirits.

Pernod Absinthe, la renaissance

La fée verte Pernod Absinthe est de retour dans sa version traditionnelle, selon le procédé qui la vit naître à Pontarlier dans les usines d’Henri-Louis Pernod. Près d’un siècle après son interdiction (en mars 1915), le spiritueux fabriqué à base de plantes de grande absinthe renaît au plus proche de l’absinthe Pernod historique. En effet, depuis le mois d’octobre, le nouveau site dédié à sa production (à Thuir) dévoile la face cachée d’une production comme à l’époque.

Mathieu Sabbagh, Directeur International de Pernod, a ainsi déclaré :

Le lancement de la nouvelle distillerie à Thuir est la preuve de notre engagement de croissance à long terme pour la marque et l’ensemble de la catégorie. Nous avons veillé à ce que les différentes étapes du processus de distillation de Pernod Absinthe soient fidèles aux méthodes traditionnelles.

Pernod-Absinthe-Gonalons01

Aussi, s’agissant plus largement d’un rituel, Pernod Absinthe relance au passage le traditionnel service à la française de la fin du 19è, avec une ligne d’ustensiles (fontaine, verres, cuillères) de marque signée du jeune et talentueux designer, Pierre Gonalons, garantissant que la fée verte reste ainsi servie à l’identique de Montmartre à Williamsburg : avec une mesure d’absinthe et 5 mesures d’eau, au goutte à goutte. Et toujours avec modération bien entendu.

Pernod-Absinthe-Gonalons02

Pernod-Absinthe-Gonalons03

Pernod-Absinthe-Gonalons04