Alambic hybride : c’est quoi ? Et comment ça marche ?

Alambic charentais, armagnacais, Coffey still, pot still, colonnes, … Ces types d’alambics relativement spécialisés ont souvent une place de choix dans le story-telling des marques de spiritueux. Or il en est un type qu’on voit de plus en plus, particulièrement dans le mouvement des crafts distilleries, mais dont on parle finalement assez peu : ce sont les alambics hybrides.

Ces derniers offrent en effet une versatilité très importantes et permettent avec leurs différents modules d’être comme 2-3 (ou plus) alambics réunis en un seul.

Ainsi, ils permettent de produire aussi bien du gin, que du whisky, du rhum ou même de la vodka pour certains, avec une seule est même machine. Une variété qui plait naturellement aux distilleries artisanales.

Pour mieux comprendre leur fonctionnement, j’ai fait une vidéo qui explique tout cela plus en détails, au travers du modèle que j’ai conçu pour Bordeaux Distilling Co avec le constructeur allemand CARL.

A découvrir sans plus tarder ci-dessous !

Votre veille spiritueux en 5 minutes par semaine !

🍹 Cet article vous a plu ? Pour vous tenir au plus près de l’actualité cocktails, bars et spiritueux, inscrivez-vous à ma newsletter Distil.News !

💌 C’est totalement gratuit, il suffit d’enregistrer votre adresse e-mail dans le formulaire ci-dessous.

Pas de spam, promis, je déteste ça aussi. Votre e-mail servira exclusivement à l’envoi de votre newsletter hebdomadaire par DistilNews.