Bruichladdich : le whisky des mauvaises nouvelles ?

VoilĂ  le genre de campagnes qu’on risque peu de voir, et encore moins dans un contexte Evin comme la France.

J’ai repĂ©rĂ© ça sur Ads of the World, il s’agit d’un projet rĂ©alisĂ© par les Ă©lĂšves de la Miami Ad School Ă  Madrid. A priori pas une vraie campagne donc, mais intĂ©ressante tout de mĂȘme, car elle dĂ©note sans doute ce que la publicitĂ© pour les spiritueux pourrait donner si on donnait carte blanche Ă  des crĂ©atifs, et si on se libĂ©rait de toutes contraintes Ă©thique ou lĂ©gale.

L’idĂ©e : Bruichladdich, c’est du lourd, de la tourbe Ă  50% vol, et par consĂ©quent – ici du moins – ce serait la boisson de choix pour les nouvelles les plus dures. Je vous laisse juger.