Hard Seltzers : vers un flop en Europe ?

Le succès des Hard Seltzers est assez incontestable sur le marché américain (+130% en 2020, +70% à venir en 2021). Mais une question subsiste tout de même :

Une telle tendance est-elle forcément transposable sur le marché européen, et de surcroît en France ? Ce qui fonctionne outre-Atlantique doit-il inévitablement se transposer ici ?

Pas si sûr.

Vitisphere a publié un article intitulé « Les hard seltzers sont-ils voués à l’échec en Europe ? » et ça change pas mal des discours dithyrambiques dont on a l’habitude (notamment quand je fais ma revue de presse hebdomadaire sur DistilNews).

Le consultant britannique Richard Horwell (Brand Relations) y pointe plusieurs éléments qui selon-lui pourraient mener la catégorie à l’échec en Europe, et notamment :

  • Un contexte pas aussi favorable qu’il n’en a l’air (cf. Corona Seltzer, Coors Seltzer, …)
  • Un intérêt gustatif limité (une boisson insipide et sans intérêt pour les amateurs de bons vins que nous sommes ?)
  • Un marché déjà saturé (+300 marques aux US en l’espace de 12 mois)
  • Une ambiguïté santé qui ne pourra pas être mise en avant comme aux USA (cf. Loi Evin)
  • Une incompatibilité avec le CHR (une tendance issue du confinement seulement ?)

Bref, on a décidé de discuter chacun de ces points poser dans nouvel épisode du Bottlefield Show ! A suivre en vidéo ci-dessous (via YouTube), mais aussi sur vos plateformes podcast préférées.

🧵 Pour aller plus loin :

🤘 Suivez The Bottlefield Co sur les réseaux : https://on.bottlefield.fr/social