Donner-Peltier : une distillerie dans le bayou

Comme Ă©voquĂ© lors de mon rĂ©cit du dernier Tales of the Cocktails, j’ai profitĂ© de ma derniĂšre journĂ©e Ă  la Nouvelle OrlĂ©ans pour partir en vadrouille dans le bayou. J’y ai fait la dĂ©couverte de la distillerie Donner-Peltier, situĂ©e dans la petite ville de Thibodaux en Louisiane, Ă  environ 1h20 de route de NoLa. PrĂšs de deux mois aprĂšs cette premiĂšre visite en terres amĂ©ricaines (car elle en annonçait bien d’autres, comme vous le dĂ©couvrirez ces prochaines semaines), il est Ă  prĂ©sent temps de vous livrer, enfin, ce petit rĂ©capitulatif… !

Donner-Peltier-Distillers-01

Une fois le trajet terminĂ©, on dĂ©couvre la facade toute vitrĂ©e de la distillerie, dressĂ©e comme au milieu de nul part sur le bord de la route, Ă  cĂŽtĂ© de vastes champs. L’entrĂ©e ouvre sur une petite boutique oĂč vous pouvez acheter du merchandising Ă  l’Ă©ffigie de la marque, tout en sirotant un petit cocktail, grĂące au bar installĂ© sur place. Taryn Clement, manager de la distillerie, et Tyson Frizell, head distiller, nous accueillent alors et dĂ©butent la visite en nous contant l’histoire de la distillerie ainsi que des produits qui y sont distillĂ©s.

Donner-Peltier-Distillers-02

L’idĂ©e de la distillerie est nĂ©e durant l’étĂ© 2010 alors que Henry (pĂ©diatre) et Jennifer Peltier passaient leurs vacances en compagnie de Tom (alors neuro-chirurgien) et Beth Donner (qui travaillait dans la finance). Alors qu’ils sirotaient ensemble des verres de rhum, Tom eut une rĂ©vĂ©lation et dĂ©clara qu’ils devraient s’associer pour en faire eux-mĂȘmes ! Ce qui ressemblait tout d’abord Ă  une blague entre amis un peu trop alcoolisĂ©s s’avĂ©ra en rĂ©alitĂ© trĂšs sĂ©rieux. RĂ©alisant qu’ils vivaient en Louisiane, une terre oĂč pousse beaucoup de canne Ă  sucre, l’idĂ©e ne paraissait pas si folle aprĂšs tout, et ils furent mĂȘme Ă©tonnĂ©s que personne dans la rĂ©gion ne le fasse dĂ©jĂ .

De retour de vacances, l’idĂ©e fĂźt son chemin et, en 2011, les amis devinrent enfin partenaires. Alors totalement inexpĂ©rimentĂ©s dans le domaine de la distillation, ils se mirent Ă  lire, Ă©tudier le sujet en profondeur et Ă  en apprendre toutes les subtilitĂ©s. Il s’Ă©quipĂšrent ensuite de la meilleure maniĂšre qu’ils pouvaient (systĂšme de filtration de l’eau, rĂ©servoirs de fermentation, alambic de 3000 litres, 
) et la distillerie Ă©tait nĂ©e !

Donner-Peltier-Distillers-06

Ils se concentrĂšrent alors sur la meilleures maniĂšre de sourcer leurs matiĂšres premiĂšres pour rĂ©aliser leur rhum, ce qui les conduit Ă  s’orienter en parralĂšle vers une vodka de riz Ă©galement (une premiĂšre aux USA, et un vĂ©ritable challenge en terme de production apparemment). Il s’agissait en effet de combler le manque potentiel de mĂ©lasse auquel ils pourraient faire face pour produire leur rhum toute l’annĂ©e, lĂ  oĂč le riz est disponible en abondance en Louisiane.

Donner-Peltier-Distillers-05

Ils ont depuis affinĂ© leur savoir-faire et, loin de s’arrĂȘter lĂ , aujourd’hui Donner-Peltier Distillers produit 3 rhums diffĂ©rents (sous le nom Rougaroux, en rĂ©fĂ©rence Ă  une crĂ©ature lĂ©gendaire associĂ©e Ă  la rĂ©gion), une vodka de riz (Oryza Vodka), et a Ă©tendu ses expĂ©rimentations avec un gin (Ă  base d’alcool de riz Ă©galement : Oryza Gin), et un whiskey (LA1 Whiskey).

Le tour est donc l’occasion de dĂ©couvrir ces diffĂ©rents produits (avec un gros faible pour leur vodka pour ma part) et de visiter les installations. Le plus Ă©tonnant ici est certainement l’utilisation d’un unique alambic (de 800 gallons tout de mĂȘme, nommĂ© Betty pour les intimes) dotĂ© de 2 colonnes pour l’essentiel de la production. En effet, avec tous ces diffĂ©rents produits (rhums, vodka, gin et whiskey), chacun d’eux nĂ©cessite des mĂ©thodes diffĂ©rentes (notamment avec le riz, oĂč l’un des challenges consiste Ă  Ă©viter qu’il ne devienne gĂ©latineux lors de la production du mash) et rendent donc, on l’imagine, l’usage de l’alambic particuliĂšrement dĂ©licat en termes de timing. De toute Ă©vidence, une belle organisation est nĂ©cessaire pour gĂ©rer convenablement ces diffĂ©rents calendriers et distiller les diffĂ©rents alcools de la meilleure des maniĂšres, et au bon moment.

Donner-Peltier-Distillers-07

Un grand hangar est sinon placĂ© lĂ©gĂšrement en marge du reste, servant à accueillir en particulier les fĂ»ts destinĂ©s au vieillissement du whiskey produit jusqu’à prĂ©sent. Et la place ne manque pas aujourd’hui, preuve que Donner-Peltier Distillers ne compte pas en rester lĂ . L’embouteillage et l’étiquetage est sinon rĂ©alisĂ© manuellement, avec l’aide de la famille notamment, et c’est d’autant plus Ă©tonnant de constater la qualitĂ© et les nombreux prix dĂ©jĂ  reçus par ces diffĂ©rents produits en si peu de temps ! Pour la distribution en France, on attendra sans doute, mais si vous avez l’occasion de passer dans le coin (ou plus globalement aux USA), c’est indĂ©niablement trĂšs intĂ©ressant à dĂ©couvrir !